CZ - EN - FR

10/08/07

 

Bongo va faire construire une basilique à Libreville
GABON - 14 février 2008 - AFP

Le président Omar Bongo Ondimba a décidé la construction sur les hauteurs de Libreville d'une basilique de 4.500 places dont le coût devrait osciller entre 50 et 70 milliards de Francs CFA (80/120 millions d'euros), a appris jeudi l'AFP de sources concordantes.

"Le projet n'est pas tout à fait définitif", a précisé à l'AFP l'archevêque de Libreville Mgr Basile Mve Engome, mais la basilique sera construite sur 30 hectares au nord-est de Libreville dans la Cité de la Démocratie, un complexe érigé pour le sommet de l'Organisation de l'Unité africaine (OUA) en 1977.
L'église devrait pouvoir accueillir 4.500 fidèles et le parvis environ 10.000. Le point culminant de l'ouvrage qui symbolise à la fois "une colombe de paix" et les "mains jointes" devrait atteindre 70 mètres de hauteur.
C'est le bureau d'études tchèque "Helika" qui a remporté le marché dont le financement sera assuré par l'Etat gabonais via la Swiss Export bank, une banque spécialisée dans les montages financiers à l'exportation.
"C'est le projet qui a le plus séduit le président Bongo", a précisé Mgr Mve Engome. Il était notamment en compétition avec celui de l'architecte Pierre Fakhoury auteur de la basilique de Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire, voulue par le président ivoirien Félix Houphouët-Boigny et consacrée par le pape Jean-Paul II en 1990.
Entre 40 et 45% des 1,3 millions des Gabonais sont catholiques, selon le prélat. Le président gabonais est lui-même converti à l'Islam en 1973.
"Comme Houphouët-Boigny avait (également) permis la construction (non achevée) de la Grande mosquée d'Abidjan, le président Bongo fait preuve d'ouverture d'esprit, dépassant les clivages religieux pour offrir une basilique aux catholiques gabonais", assure Mgr Mve Engome.
"(Est-ce nécessaire?) Quand tout sera construit et fini, on dira que c'était nécessaire. Certes, on pouvait dépenser l'argent autrement mais l'idée, c'est d'avoir une grande église. On a déjà utilisé le stade (de Libreville) pour des rassemblements de 6.000 personnes", a précisé Mgr Mve Engome.
"C'est une idée ancienne et le chef de l'Etat a fait en sorte qu'elle puisse se réaliser" a affirmé le prélat, précisant que les travaux devraient "probablement" commencer dans un mois.
Selon le président directeur général de Swiss export bank, El Hadj Omar Bach, cité par le quotidien L'Union, "l'édifice devrait durer des siècles compte tenu de la qualité du matériel qui y sera utilisé. Les experts ont suggéré utiliser une structure en béton blanc enrichi de marbre facile à nettoyer".